DEVOIR D'OPTIQUE PHYSIOLOGIQUE

exercice 

Au mois de mars 2001, vous recevez un client, professeur, qui ne se sent plus bien avec la dernière paire de lunettes que vous lui avez réalisée. Il est gêné lorsqu’il lit assez longtemps et aussi lorsqu’il conduit. Il a l’impression de ne plus voir parfaitement net tant au près qu’au loin.
Vous reprenez son historique sur votre ordinateur :
En juin 1998, vous lui avez réalisé une paire de lunettes   OD + 0,50 ( - 0,25 ) 110°
     OG + 0,50 ( - 0,25 ) 75°
En février 2000 : OD + 1,00 ( - 0,50 ) 105°
      OG + 1,00 ( - 0,50 ) 70°

Vous prenez ses acuités VL avec ses lunettes : - OD 10/10, - OG 10/10 et - bino 10/10. 
En VP, il lit le P2 à 50 cm environ avec l'OD, l'OG et en bino.

Vous placez la compensation sur une lunette d’essai en la centrant parfaitement.

1 – Interprétez les résultats de ces deux tests et faites une hypothèse pour expliquer l’insatisfaction du client.

Vous placez votre client derrière votre réfracteur sur lequel vous avez placé ses compensations VL. Vous commencez par la vérification de la compensation de l'œil droit. La recherche de la sphère la plus convexe lui laissant l’acuité de 10/10 vous conduit à la valeur de + 1,50. Vous passez à la vérification de sa compensation astigmate avec les cylindres croisés ± 0,25 par retournement en lui faisant observer le nuage de points.
Vous placez le manche des cylindres croisés à 105° et lors du retournement, il voit mieux dans la position où l’axe du cylindre négatif des CC est situé à 150° . Vous faites tourner l’axe de la compensation de 5° et vous reprenez le test. Il ne discerne pas alors de différence entre les deux positions.
Vous mettez maintenant le manche des CC à 45° de l’axe que vous avez trouvé et lors du retournement, il voit mieux dans la position axe du cylindre négatif des CC dans l’axe de la compensation. Vous modifiez la puissance du cylindre de 0,25 et vous recommencez. Il préfère de nouveau la même position. Après une nouvelle modification de la puissance du cylindre de 0,25, lors du nouvel essai, il ne voit plus de différence
Avec cette nouvelle compensation, son acuité est alors de 14/10. Elle reste la même en augmentant la sphère de 0,25. Elle chute si on ajoute de nouveau 0,25.

2.1 - Quelle est la compensation de l’OD après vérification ?
2.2 – A l’aide du calcul des compensations portées dans les 2 positions des cylindres croisés lors du premier essai de la vérification de l’axe, justifiez le sens de la rotation de 5° que vous avez effectuée.

 

PROBLEME 

Un de vos clients âgé de 25 ans, porte aux deux yeux depuis 6 mois, les compensations:   + 0,50 ( - 0,50 ) 45°.
Elles lui ont été prescrites pour un meilleur confort visuel, car après une heure de travail sur son ordinateur, il avait des maux de tête.
Il est insatisfait de ses lunettes car il a toujours des maux de tête, il a l’impression de voir moins bien de l'œil droit que de l'œil gauche quand il porte ses lunettes. Il pense voir aussi bien sans qu'avec lunettes.

  1. Avec les compensations les acuités visuelles de loin sont: OD 10/10 OG 14/10 VB 16/10
    en vision de près les acuités visuelles mesurées à l’aide d’un test de Snellen réduit à 40 cm sont :
    OD 10/10 OG 14/10 VB 16/10
    Un cadran de Parent présenté en vision de loin et de près (environ 50 cm) est vu de la même façon dans toutes les directions mais semble un peu flou avec l'œil droit.
    Que déduisez vous à partir de ces éléments sur 1es compensations portées à l'œil droit et à l'œil gauche?
  2. Vous avez à votre disposition une boîte d’essai (verres sphériques, cylindriques, prismatiques), une échelle décimale d'acuité et un test mires chevrons.

    La compensation de l'œil gauche est exacte, par contre celle de l'œil droit n’est pas satisfaisante. Sur la lunette d'essais, vous placez + 0.50 (- 0.50) 45° devant l'œil droit et vous masquez l'œil gauche. Avec des additions sphériques D , les acuités visuelles sont les suivantes :

  3. D

    - 0,25

    Plan

    + 0,25

    + 0,50

    + 0,75

    + 1,00

    AV

    10/10

    10/10

    10/10

    9/10

    8/10

    4/10

    1. Qu'en pensez-vous ?
    2. Vous allez rechercher l'astigmatisme résiduel sphérique à l’aide du test mires chevrons. Quelle addition placez vous devant l'œil du sujet ?
  4. Sachant que le cylindre compensateur à ajouter sur l'œil droit est plan ( - 1 ) 135°
    1. Avant l'addition du plan (-1) 135°, comment est vu le test d’astigmatisme lorsque le bissectrice intérieure des chevrons est verticale?
      Dessiner le test mires chevrons dans la position utilisée pour la détermination de l'astigmatisme résiduel. Justifier comment il est vu.
    2. Avec sa compensation d'origine et + 0.50 (- 1 ) 135° l’acuité est de 14/10 (œil droit). Quelle compensation devrait-il porter devant cet œil ? Comment s’appelle l’erreur faite au relevé d'ordonnance ou au montage ?
  5. Avec ses lunettes en main (tenues par les branches) à travers le verre droit, vous regardez une croix éloignée ; croix dont les branches sont égales et orientées à 45° et 135°.
  6. Comment est vue la croix dans chacune des positions suivantes : (sans calculs)

    Décrivez les mouvements apparents des branches de la croix lorsque vous passez de la position 1 à la position 2. Comment appelle-t-on cet effet ?

Retour page précédente