L'humeur aqueuse

  1. Circulation
  2. L'humeur aqueuse est secrétée par les cellules épithéliales des procès ciliaires. Elle remplit la chambre antérieure et la partie de la chambre postérieure comprise entre le cristallin et l'iris. Cette sécrétion se fait de façon continue (1% de l'humeur aqueuse totale est produite par minute). Elle s'écoule entre le cristallin et l'iris et se dirige ensuite vers l'angle irido-cornéen pour être éliminée au travers du trabéculum (sorte de filtre régulant la vitesse d'évacuation) . Le canal de Schlemm collecte le liquide excrété qui emprunte ensuite les veines aqueuses et épisclérales pour rejoindre le réseau veineux.

    Cette circulation est régulée de façon à maintenir dans l'œil une pression (pression intra oculaire ou tension intra oculaire) dont la valeur normale varie entre 15 mm et 20 mm de mercure. Une élévation de cette pression a pour conséquence une compression des vaisseaux irriguant la papille responsable d'une anoxie et d'une atrophie plus ou moins rapide du nerf optique. Elle conduit au glaucome qui se traduit à terme par une altération du champ visuel. Cette élévation de pression est en général due à une perturbation de l'excrétion de l'humeur aqueuse qui peut avoir deux causes:

  3. Composition
  4. C'est un liquide limpide contenant 7 à 8 g de chlorure de calcium par litre, 0,1 g de protéines par litre, de la vitamine C, du glucose. Ces éléments sont prélevés dans l'humeur aqueuse par le cristallin et la cornée pour assurer leur survie. Elle évacue aussi de l'acide lactique provenant du métabolisme du cristallin et de la cornée.

                       Retour Sommaire                                           Suite