EXAMEN PRELIMINAIRE

 

1 - AMETROPIE

            1 - Sujet jeune hypothèses en fonction des résultats

            2 - Sujet âgé hypothèses en fonction des résultats

 

2 - TESTS CONCERNANT LA VISION BINOCULAIRE

 

Retour à l'accueil

 

 

 

 

 

 

Après l’histoire de cas, vous avez déjà une idée des problèmes visuels du patient. A l’aide de quelques tests rapides, vous allez préciser cette idée et essayer de formuler des hypothèses plus précises concernant les problèmes visuels du patient. En pratique courante, l’opticien relèvera la formule des verres portés par le sujet ce qui ne peut être fait dans le cadre de l’examen lorsque vous avez tiré le sujet n°1: recherche de la compensation.

  1. AMETROPIE
  2. - Relever des acuités visuelles de loin et de près en monoculaire et en binoculaire. Attention, dans le cas du myope fort, vous ne mesurez pas l’acuité visuelle de près mais la position de son remotum. Si vous avez un sujet âgé avec une acuité VL bonne, il n’est pas utile de tester sa VP, vous savez qu’elle sera mauvaise. Là encore, en pratique, l’opticien relèverait les acuités avec les lunettes habituelles.

    - Observation monoculaire du test de Parent en vision de loin (uniquement si acuité VL>1/10) et en vision de près. Dans le cas du myope fort astigmate, il est intéressant de déterminer la position du rémotum arrière en rapprochant doucement le test et en demandant au sujet d’indiquer le moment où la direction vue la plus contrastée lui apparaît nette.

    - Possibilité de test avec verre de + 3 ou + 6 d dans le cas où vous suspectez une hypéropie. Avec ce verre, vous placez le sujet en situation myopique et si l’astigmatisme du sujet n’est pas fort, vous pouvez estimer son hypéropie à partir du calcul de son brouillage avec la règle de Swaine.

    1. Sujet jeune hypothèses en fonction des résultats:

    VL

    VP

    Parent

    Hypothèses

    Faible

    Bonne ou lit facilement de très près

    test uniforme

     

     

     

     

    test présentant une direction plus contrastée

     

    Myope sphérique

     

     

     

     

     

    Myope astigmate faible

    Pour estimer la myopie:

    - Utiliser la règle de Swaine si l’acuité de loin est supérieure à 1/10

    - Relever le remotum si l’acuité de loin est inférieure à 1/10.

    - Astigmatisme: axe de la compensation perpendiculaire à la direction la plus contrastée et puissance du cylindre estimée à partir de l’acuité VP si on a pu la mesurer.

    Bonne

    Bonne ou plus faible que la VL. Plaintes en VP

    test uniforme

     

     

     

    test présentant une direction plus contrastée

     

     

     

    Hypérope

     

     

     

     

     

    Hypérope astigmate faible

    Pour estimer l’hypéropie: test avec un verre de +3 ou +6 (rare).

    Estimation de la puissance du cylindre à partir de l’acuité de loin qui n’est limitée que par l’astigmatisme.

    Détermination de l’axe de la compensation :

    - si inversion des focales entre VL et VP, la direction vue la plus nette en VP est celle de la focale avant.

    - si pas d’inversion et forte hypéropie la direction vue la plus nette est probablement celle de la focale avant.

    Faible

    Faible

    test présentant une direction plus contrastée

    VP>VL Myope astigmate fort

     

     

     

    VP» VL Astigmate mixte fort

    VL>VP Hypérope astigmate fort

    Estimation de DL à partir du remotum de la focale arrière. Estimation de la puissance du cylindre à partir de VP. Axe du cylindre perpendiculaire à la focale arrière.

    Estimation de la puissance à partir de VL.

    Estimation de la puissance du cylindre à partir de VL. Axe déterminé si inversion des focales.

    Mauvaise

    Mauvaise

    test inutilisable

    Pas d’amélioration avec le trou sténopéïque: Amblyopie.

    Amélioration avec le trou sténopéïque: très fort astigmatisme. Essayer la fente tournante.

     

     

    1. Sujet âgé hypothèses en fonction des résultats:

    Le sujet étant âgé, son amplitude d’accommodation est limitée. Il sera presbyte. Dans tous les cas, il vous aura signalé des gênes en vision de près avec ses lunettes s’il en porte ou sans s’il consulte pour la première fois.

     

    VL

    VP

    Parent

    Hypothèses

    Faible

    Bonne ou lit facilement de très près

    test uniforme

     

    test présentant une direction plus contrastée

    Myope sphérique

     

     

    Myope astigmate faible

    Pour estimer la myopie:

    - Utiliser la règle de Swaine si l’acuité de loin est supérieure à 1/10

    - Relever le remotum si l’acuité de loin est inférieure à 1/10.

    - Astigmatisme: axe de la compensation perpendiculaire à la direction la plus contrastée et puissance du cylindre estimée à partir de l’acuité VP si on a pu la mesurer.

    Faible

    Mauvaise

    test uniforme

    test présentant une direction plus contrastée

    Hypérope

     

     

    Hypérope astigmate

    ou

    Astigmate fort

    Pour estimer l’hypéropie: test avec un verre de +3.

    Détermination de l’axe de la compensation :

    - si inversion des focales entre VL et VP, la direction vue la plus nette en VP est celle de la focale avant.

    Mauvaise

    Faible

    test présentant une direction plus contrastée

    VP>VL Myope astigmate fort

    Estimation de DL à partir du remotum de la focale arrière. Estimation de la puissance du cylindre à partir de VP. Axe du cylindre perpendiculaire à la focale arrière.

    Mauvaise

    Mauvaise

    test inutilisable

    Pas d’amélioration avec le trou sténopéïque: Amblyopie.

    Amélioration avec le trou sténopéïque:

    - forte hypéropie (test avec +3 ou +6 et cadran Parent)

    - fort astigmatisme si pas d’amélioration avec les verres de +3 ou +6 . Essayer la fente tournante.

 

  1. TESTS CONCERNANT LA VISION BINOCULAIRE
  2. Dans le cadre d’un examen de vue dans un magasin d’optique ou lors de l’examen, si vous suspectez un problème binoculaire, un seul test de vision binoculaire peut être effectué. Il s’agit soit du test avec filtre rouge, soit des points de Worth. Nous étudierons plus tard ces tests.

    Dans un examen optométrique poussé, si le premier test confirme un problème de vision binoculaire, plusieurs tests peuvent être effectués, le patient portant alors ses compensations habituelles.
    - Test de motricité oculaire: déplacement d’un stylo lampe devant le couple oculaire et observation de la poursuite par les yeux. Permet de détecter un problème lié à un /plusieurs muscles externes.
    - Tests des réflexes pupillaires: direct, consensuel et de proximité.
    - Test de masquage (cover - uncover test): permet de détecter une tropie.
    - Test de masquage alterné (alternating cover test): mise en évidence d’une phorie.
    - Punctum proximum de convergence: doit se trouver à environ 8 cm de la racine du nez. Test permettant dans la majorité des cas de mettre en évidence l’œil directeur.

    Nous reviendrons sur ces différents tests et leur utilité lors de l’étude de la vision binoculaire.

Retour au plan